Rhum de Guadeloupe

Reimonenq

Le rhum en Guadeloupe

 

Le rhum de Guadeloupe est issu du pur jus de canne, appelé vesou. Le broyage de la canne est réalisé très rapidement après la coupe.

Le vesou, soigneusement filtré, est placé dans des cuves à fermentation pendant 36 à 48 heures. Cela donne un vin appelé « grappe » et titrant 5 à 6 degrés d’alcool.

La suite du processus relève du travail classique du maître de chais. Une tonne de canne à sucre donne en moyenne 100 litres de rhum agricole à 55°.

 

Distillerie Reimonenq

 

La famille REIMONENQ a créé la distillerie en 1916 sur la commune de Saint-Rose.

La production principale de la Distillerie du Musée est du Rhum Agricole, distillé à base de pur jus de canne à sucre.

Après un incendie qui détruisit la distillerie en 1970, celle-ci a été reconstruite et modernisée.

C’est ainsi que les premières reconnaissances sur la qualité des rhums produits se concrétisent avec notamment une médaille d’or sur les rhums blancs.

RHUM REIMONENQ – MILLÉSIME 1999

70 cl / 41°

RHUM REIMONENQ – MILLÉSIME 2009

70 cl / 46°

Une distillation particulière

La distillerie de Reimonenq est unique en son genre. L’alambic dispose d’une double colonne, inventée par Léopold Reimonenq. Elle est, selon le propriétaire, « unique aux Antilles ».

Le jus fermenté est chauffé de manière indirecte, grâce à un serpentin échangeur, pour séparer l’alcool du vin (pur jus de canne fermenté).

 Cet échangeur permet de maîtriser les températures lors de la distillation et d’éliminer tout mauvais goût éthéré.